Laurie GUIRAUTON

« Des représentations collectives au sens individuel : étude sémiotique des Advice Animals »

Laurie GUIRAUTON (Master 2 Sciences du langage – Université Bordeaux Montaigne)

 

Les memes internet sont un phénomène relativement récent, puisque liés à l’émergence et à la popularisation des réseaux sociaux. Ils consistent en un objet culturel (vidéo, photographie, texte, voire une année entière – 2016) dont la connaissance se répand parmi une communauté qui se le réapproprie par des mécanismes de transmission et de modification par variations autour des concepts qu’il recouvre.

Nous avons sélectionné une certaine catégorie de memes : les Advice Animals. Ce sont des photographies d’animaux (humains compris) porteuses chacune d’un système de valeurs et de traits de caractère dont les internautes se servent pour raconter leurs anecdotes personnelles en intégrant un message linguistique à ces images. A ce stade apparaissent deux caractéristiques de l’objet meme : la notion de symbole, dont la signification pourtant souvent implicite est connue et maîtrisée par la communauté, et celle de remixage, ou réappropriation. Nous partons alors du postulat qu’une personne s’approprie le contenu sémantique et culturel de l’image pour y “coller” un récit personnel. Ce contenu sémantique pré-existant et le récit linguistique s’articulent de manière à produire un texte mixte auquel le récepteur s’identifie plus aisément qu’à une simple phrase postée sur un forum. Nous considérons donc les Advice Animals comme un genre de discours composite (formé par sa matérialité, la communauté qui lui est rattaché, et son environnement technologique) constituant un nouveau mode de représentation du monde.

Cette hypothèse soulève déjà plusieurs questions auxquelles nous tenterons de répondre. Quelles représentations naissent de ces images dans l’esprit du récepteur, et comment guident-elles le parcours interprétatif ? A quel(s) besoin(s) répond cette nouvelle forme de communication ? Comment se manifeste une identité de groupe autour de ces objets culturels ? Elle fait également écho à la question centrale de la sémiotique des cultures : la conciliation de l’individualité et de ses productions avec les codes et rituels sociaux.

Nous tenterons de répondre à ces interrogations par l’analyse d’une occurrence considérée dans sa série généalogique (le Socially Awkward/Awesome Penguin) de ses propriétés les plus concrètes (historique, caractéristiques icono-plastiques, outils de création) aux présupposés culturels et formes symboliques qu’elle mobilise. Seront également intégrés à la réflexion les commentaires et discussions postés à la suite de l’image par les utilisateurs. Au cours de ces échanges, les internautes peuvent soutenir le créateur de l’image, lui faire part d’une expérience similaire, remettre en question la véracité de son histoire, mais également critiquer son choix d’image s’il est jugé incompatible avec la teneur de l’histoire. En effet, les symboles associées à chaque Advice Animal sont fixés par persistance thématique et toute déviance de cette norme peut compromettre l’intégration de l’individu au groupe.

Plus qu’un simple partage d’expérience, la majorité des Advice Animals semble répondre à la fois à une problématique cognitive (le caractère pictural rappelle les modalités naturelles de communication qui ne sont jamais purement linguistiques), et à un besoin de confession, un aveu public ritualisé. La création et le partage de ces images favorise une forme d’individuation collective par la communion autour d’un acte de confession. Enfin, la création de ces nouveaux symboles constitue une nouvelle grille de lecture du monde tout en jouant avec les représentations “traditionnelles” qui ne semblent plus être une médiation adéquate entre l’intériorité des individus et le monde.

 

Bibliographie

Sémiologie et sémiologie de l’image

BEYAERT-GESLIN, Anne, 2007, « Une vérité provisoire », introduction aux journées d’étude La vérité des images (A. Beyaert-Geslin et V. Brunetière dir.), article en ligne sur les Nouveaux actes sémiotiques (http://epublications.unilim.fr/revues/as/3348)

BEYAERT-GESLIN, Anne, « La capture de l’émotion. Le portrait artistique et la photographie du paparazzi », Recherches en communication n°41 (varia), pp. 203-219

BLOMMAERT, Jan, 2015, “Meaning as a nonlinear effect”, Theory in Applied Linguistics Research: Critical approaches to production, performance and participation, 7-27

EDELINE, Francis, KLINKENBERG, Jean-Marie and MINGUET, Philippe, 1992. Traité du signe visuel: pour une rhétorique de l’image . Paris, Seuil

GINZBURG, Carlo, 1980 “« Signes, traces, pistes » Racines d’un paradigme de l’indice,” Le Débat, n° 6, p. 3-44.

JAPPY, Tony, 1998, “Sémiotiques du texte et de l’image”, Protée vol. 25 n°3, 25-34

JOLY, Martine, 2015, Introduction à l’analyse de l’image, 3ème édition, Paris, Armand Colin

PANOFSKY, Erwin, TEYSSEDRE, Bernard. Essais D’iconologie: Thèmes Humanistes Dans L’art De La Renaissance, Paris, Gallimard, 1967

 

Communication et identité(s) numériques

BERNSTEIN, Michael S. et al., 2011, “4chan and /b/: An Analysis of Anonymity and Ephemerality in a Large Online Community”, Fifth International AAAI Conference on Weblogs and Social Media, Barcelone

BESSI, Alessandro, 2015, “Everyday the Same Picture: Popularity and Content Diversity”, Computing Research Repository [https://arxiv.org/corr/home]

GEORGES, Fanny, 2011. “L’identité numérique sous emprise culturelle. De l’expression de soi à sa standardisation”, Les cahiers du numérique. 2011. Vol. 7, n° 1, p. 31–48.

MAEDER, Dominik, WENTZ, Daniela, 2014, “Digital seriality as structure and process, Eludamos: Journal for Computer Game Culture, 2014/8, 129-149

 

Memes internet

BONENFANT, Maude, 2014. Le mème numérique : étude sémiotique des réseaux à partir des concepts de trace et d’indice. Communiquer. Revue de communication sociale et publique. n° 12, p. 27–42.

DEACON, Terrence W., 2004. Memes as Signs in the Dynamic Logic of Semiosis: Beyond Molecular Science and Computation Theory”. Lecture Notes in Computer Science Conceptual Structures at Work. p. 17–30.

DOUGLAS, Nick, 2014, “”It’s supposed to look like shit: The Internet Ugly Aesthetic”, Journal of Visual Culture December 2014 vol. 13 no. 3, 314-339

DYNEL, Marta, 2016, “ “I Has Seen Image Macros!”: Advice Animal Memes as

Visual-Verbal Jokes”, International Journal of Communication, 10, 660-688

MILNER, Ryan M., 2013, “Hacking the Social : Internet Memes, Identity Antagonism, and the Logic of Lulz”, The Fibreculture Journal, n° 22

RINTEL, Sean, 2013. “Crisis memes: The importance of templatability to Internet culture and freedom of expression” Australasian Journal of Popular Culture. January 2013. Vol. 2, n° 2, p. 253–271.